Sur le radar S01E02

  • E-commerce : sur Cdiscount, le shopper peut négocier les prix

Cette fonctionnalité de négo en ligne, susceptible d’accroître le taux de transformation, est détaillée ici 

  • Street marketing : à la Gare de Lyon, Milka s'occupe des poches des badauts

Un gentil fill-pocket, tout le contraire d'un méchant pickpocket, a été vu en train de glisser subrepticement des échantillons du nouveau format pocket de la marque violette. Vu sur le toujours bien informé Creapills

  • Infographie : le bouton "add to cart" idéal est arrondi & rouge

D'autres enseignements ici 

  • Vive la crise : un théatre espagnol invente le "pay per laugh" pour attirer les spectateurs 

Tuxboard nous explique ici que "Les sièges de la salle ont été équipés de tablettes à reconnaissance faciale qui captent le sourire du spectateur. Un compteur qui évalue le nombre de sourires calcule le prix du ticket, en sachant qu’un sourire équivaut à 0.30€"

  •  Le lien #avgeek : le joli spot "Your world awaits" d'Air Canada


Sur le radar S01E01

"Sur le radar" est la première tentative de créer un RDV récurrent sur ce blog. Il s'agit d'une sélection sans prétention et forcément subjective de 5 services/sites/applis/articles en lien avec le marketing digital (ou le lifestyle) à essayer ou bookmarker.

1. Canva 

Site qui propose de nombreuses options pour créer simplement des images avec texte incrusté. La bannière de ce billet lui doit beaucoup.
Lien


2. Kudoz

Appli made in France qui se définie comme le "Tinder de l'emploi". Kudoz affiche des offres d'emploi en adéquation avec un profil Linkedin. En cas de "match", le candidat n'envoie pas son CV mais se contente d'exprimer son intérêt, comme sur Tinder.
Lien


3.
 La hype cycle des technologies émergentes selon Gartner

lle montre que l'Internet of thing (IoT pour les intimes) est sur toutes les bouches, que la Data Science est en embuscade, et que Big Data is so 2013. Et si vous avez déjà entendu de "bioacoustic sensing", chapeau bas. 
Lien 
 

4. Six façons de renforcer son expertise en marketing digital

Se perfectionner en Excel, obtenir une certification Google Adwords ou Analytics : quelques pistes pour faire sa rentrée des classes digitales.
Lien 


5. Opé "MovieUnlocker"

La bière équipée d'un beacon qui offre un film VOD
Lien

Comment le digital influence les achats en magasin

Résumé d'une étude sérieuse de Deloitte sur le "digital influence factor" qui cherche à comprendre dans quelle mesure le digital façonne les décisions des shoppers et quelles stratégies les retailers doivent adopter.

  • L'influence du digital est incontestable  

En novembre 2013 aux US, le digital influençait 36% des 1100 milliards de dollars dépensés en magasin (in-store retail sales).
En septembre prochain, ce taux montera à 50%, tiré en grande partie par le mobile. 

 

  • Le digital impacte à plusieurs niveaux les comportements d'achat (conversion, montant de commande moyen, fidélité etc) 

  • Les retailers doivent donc digitaliser l'expérience shopper
We are at a tipping point in retail, a point where digital channels should no longer be considered a separate or distinct business. Instead, digital is fundamental to the entire business and the entire shopping experience, in and out of store. As this new reality begins to have a greater impact, retailers should change dramatically the way they think, measure and invest in digital and address their customers’digital needs and wants

L'étude insiste sur la nécessité de proposer une expérience digitale in-store qui soit personnalisée et pertinente. En effet, lorsqu'ils ont des questions sur les produits, les prix ou les stocks, les shoppers privilégient les "digital devices" - d'abord les leurs puis ceux du magasin - plutôt que de s'adresser à un vendeur.

 

  • Enfin, les secteurs où le "digital influence factor" se fait le plus sentir sont l'électronique & l'électroménager grand public (58%), l'alimentaire restant encore assez épargné (29%).

Jeu de mots, jeu de vilain

Avec le recul, il semblerait que la mise en rayon des MDD de Monoprix avec leurs packagings colorés & calembourés a été l'élément déclencheur d'une déferlante de jeux de mots dans l'univers de la communication.
Une quasi ruquierisation du discours publicitaire s'est opérée sous nos yeux, et ce n'est pas Ramon Tafraise d'Oasis qui pourrait le contester.
Deux grandes marques patrimoniales, très éloignées l'une de l'autres, viennent d'être à leur tour touché par cette fièvre blagueuse : Kronenbourg et Air France.
Leurs dernières campagnes respectives ont adopté un ton léger et décalé qui était absent de leurs précédentes campagnes. Mais cela est-il suffisant pour créer une vraie connivence & proximité à la marque?
Concluons avec un site ou pullule détournements et bons mots : Les Contrepétographes





La peur du changement, c'est maintenant

La transformation digitale des entreprises est plus souvent crainte que souhaitée. Cet article l'évoque assez bien.

Quelques citations glanées récemment sur l'absence de "vista" de certaines entreprises qui entravent ce basculement numérique.

Les entreprises meurent rarement pour avoir bougé trop rapidement, mais elles meurent souvent pour avoir réagi trop lentement.
— Reed HASTINGS, fondateur et patron de Netflix
If I asked people what they wanted, they would’ve said faster horse
— Henry FORD
Ce ne sont pas les études de marché sur la lampe à huile qui ont permis l’invention de l’électricité

Le bracelet qui augmente de 300 pour sang les dons de sang

En cette journée mondiale des donneurs de sang, l'initiative futée d'un opérateur téléphonique d’Azerbaïdjan repéré ici mérite d'être soulignée. Cet opérateur a offert à tout nouvel acquéreur de smartphone Androïd dans l'une de leurs boutiques un bracelet un peu particulier.

Celui-ci se transforme en un câble qui permet de transférer de la batterie d'un smartphone à un autre. Il est également porteur d'un message qui sensibilise intelligemment au don du sang : "donate energy to save a phone, donate blood to save a life". A la sortie des boutiques, des bénévoles de l'équivalent local de l'Etablissement Français du Sang attendaient les clients qui venaient d'être sensibilisés à cette grande cause.

Résultats : nombreuses retombées médias, compteur des fans Facebook de la marque qui s'envole mais surtout augmentation de plus de 300% des dons de sang dans le pays.

Le dayketing, le maronnier du content marketing

Un nouveau mot à ajouter au bréviaire du parfait marketeur : le dayketing.
Comme l'explique cet article, il s'agit pour une marque de s'associer intelligemment à une journée mondiale ou un anniversaire.
Google le fait très bien avec ses Doodles mais il n'est pas le seul.
L'exemple de Nutella est assez intéressant, cette marque ayant institutionnalisé la journée mondiale de la fameuse pâte à tartiner qui fut créée à l'origine par un aficionado à la marque.
L'occasion de rappeler que le 14 juin est la journée mondiale des donneurs de sang...et du tricot.